L’échange des princesses

 

« En 1721, Philippe d’Orléans est Régent de France. Surgit alors dans sa tête une idée de génie : proposer à Philippe V d’Espagne un mariage entre Louis XV, âgé de onze ans et la très jeune infante, Anna Maria Victoria, âgée de quatre ans. Il ne s’arrête pas là : il propose aussi de donner sa fille, Melle de Montpensier, âgée de douze ans, comme épouse au prince des Asturies, héritier du trône d’Espagne, pour renforcer ses positions et consolider la fin du conflit avec le grand voisin.
La réaction de Madrid est enthousiaste et les choses se mettent vite en place. L’échange des princesses a lieu début 1722, en grande pompe… »
Si l’idée est géniale, l’Histoire va en décider autrement et si ces jeunes princesses ont été réellement mariées, compte tenu du court laps de temps de leurs unions, l’Histoire n’a pas retenu leurs noms.
Le tout nous est raconté scrupuleusement avec courriers d’époque conservés aux Archives de Madrid.
Un style allégé pour nous narrer les petites histoires de la grande et l’ambiance de cour qui ne manquait pas de verdeur.
La Martine tète en l’air (doux et ensoleillé)

     THOMAS Chantal

 Seuil, 2013, 334 p.

Rejoignez Azimut sur Facebook en cliquant ici et soyez prévenu de toute nouvelle publication.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s