Les heures souterraines

Deux personnages: Mathilde et Thibault.
Mathilde en veut. Elle travaille dans une entreprise qui ne veut plus d’elle.
Thibault est médecin, il travaille aux Urgence Médicales à Paris.

Mathilde s’opposera à Jacques, son chef, sans que le mot soit écrit ou prononcé. Elle s’écroule,
victime de burnout. Comme pour la majorité des victimes de ce syndrome, son entourage professionnel fera tout pour l’enfoncer de plus en plus profondément.

Thibault a dû renoncer à son rêve de devenir chirurgien, il fera lui aussi le constat de son échec professionnel, doublé d’un échec affectif.

Si le personnage féminin tient bien la route, le médecin m’a semblé peu crédible.

Et la question  que chacun se pose: vont-ils tomber dans les bras l’un de l’autre?
Quelle est votre hypothèse?

Antérieur aux grands succès de Delphine de Vigan, cet ouvrage m’a déçu.
Lisez plutôt « Rien ne s’oppose à la nuit », ou encore « D’après une histoire vraie ».

Amitiés surmenées,

Guy

Delphine de Vigan – 326 p.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s