Maman a tort

Auteur à succès, Michel Bussi vend des centaines de milliers  de livres. Celui-ci pourrait être intitulé ‘La psychologie pour les nuls’.

Le petit Malone (3 ans 1/2) n’arrête pas de déclarer que sa maman n’est pas sa vraie maman. Un psychologue scolaire dénommé Vasili Dragonman(!) le prend au mot, et entame une enquête

En parallèle, une commandante-flic dénommée Marianne Augresse(!) enquête sur un holdup sanglant qui a eu lieu au Havre.

Ces deux-là vont se croiser au fil des pages, avec des réussites diverses, et l’intérêt flottant du lecteur.

En plus du psy bellâtre et de la fliquette en mal d’enfant, on croisera une coiffeuse machiavélique, des descendants de mineurs polonais des corons du Nord, et une série de personnages plus ou moins construits.

Tout cela n’est pas fort crédible, et je suis convaincu que l’auteur vaut plus que ce micmac psychologique à la sauce école gardienne.

Amitiés pampers,

Guy.

Maman a tort – Michel Bussi – Pocket – 543 p.