Échapper

Lu il y a déjà quelques mois, ce livre m’a laissé une profonde impression que je définirais comme de la brume colorée.
Augustin décide de résider dans le nord de l’Allemagne, près de la frontière danoise, là où résida le peintre expressionniste Emil Nolde. Son couple bat de l’aile, et il voudrait se remettre à écrire.

Lionel Duroy rend un hommage appuyé à Siegfried Lenz, l’auteur de La Leçon d’allemand, très beau livre racontant l’ostracisme d’un peintre interdit d’exercer par les nazis, portrait à peine voilé d’Emil Nolde.

La quête d’Augustin le mènera sur des sites fouettés par le vent et la pluie, une jeune femme partagera sa vie pendant quelques mois, il retrouvera sa joie d’écrire.

L’ami qui me conseilla ce livre me le décrivait comme narcissique. Une définition qui semble  bien correspondre à Lionel Duroy, écrivain tourmenté et en rupture de ban avec sa famille.

Amitiés colorées!

Guy

 

Lionel Duroy

Julliard

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s