Le cœur de l’Angleterre

Le titre original ‘Middle England’ me semble plus adéquat.
La famille Trotter est bien connue des lecteurs de Coe (Bienvenue au Club et le Cercle fermé).
Ses membres reprennent du service sous la plume acerbe de Mister Coe, après 15 ans de silence.
Contrairement à Tintin, ils ont vieilli dans l’intervalle.

Pour ceux qui suivent la tragicomédie du Brexit, ce roman est un vrai régal.
Si vous avez vu à la Chambre des communes le speaker hurlant pendant des heures Order! Order!
vous aurez un point de vue un peu plus large sur les enjeux européens du 31 janvier 2020.

Benjamin Trotter, la cinquantaine s’achète un moulin au bord de la Severn, une rivière des Midlands.
Il espère mettre de l’ordre dans une vie sentimentale cahotante.
Son père Colin, au bout du rouleau, vient finir ses jours chez lui.
Sa nièce Sophie, après plusieurs déconvenues sentimentales, pense avoir rencontré l’amour de sa vie.
Une série de personnages plus ou moins folkloriques les entoure.
Les émeutes en 2010, les Jeux Olympiques de Londres, le référendum sur le Brexit constituent la toile de fond de ce roman foisonnant.
Yes or No, that’s the question.
Le débat s’impose dans les chaumières, jusque dans les chambres à coucher.

Jonatan Coe a un talent certain de satiriste.
Il est anglais jusqu’au bout des ongles. Y compris dans son humour pince-sans-rire.
Qui vivra verra. Ce qui peut se traduire par wait ans see.

Amitiés british !



Guy

Jonathan Coe – Gallimard – 549 p.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s