Presque rien sur presque tout

L’académicien s’est lancé (en 1995) dans sa vision de notre univers, depuis ses origines.
Les pages les plus passionnantes traitent de la littérature, et pour cause.
Ses talents de futurologue m’ont paru limités. On ne peut pas tout avoir.
J’avoue, en demandant le pardon de mes distingués correspondants, avoir sauté plusieurs pages.
L’homme aux yeux bleus électriques est croyant, il ne s’en cache pas.
Cela présente l’inconvénient de décrire un monde manichéen: soit vous avez la foi, soit le tout est absurde.

Mais il lui sera beaucoup pardonné.

Connaissiez-vous ce vers superbe de Racine:

Je t’aimais inconstant, qu’aurais-je fait fidèle?

Amitiés transcendantales,

Guy.

Jean d’Ormesson
Gallimard
380 p.

Rejoignez Azimut sur Facebook en cliquant ici et soyez prévenu de toute nouvelle publication.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s