La délicatesse

Une histoire d’amour qui peut paraître très nunuche : un mec et une nana se rencontrent par hasard et, le hasard faisant bien les choses, vivent un amour sans nuages, sans dispute, sans rien que l’entente, l’osmose et la délicatesse. Nathalie et son 2e amour, pareil, même bonheur malgré le désaveu des autres qui trouvent Markus insignifiant. C’est plutôt rare pour que se soit totalement irréel.

Je ne vois pas pourquoi dédaigner une bulle de tendresse.

Tout est dans l’écriture : simple, limpide, imagée, des dialogues en langage parlé, mais biens, pas vulgaires, beaucoup d’humour ET plein de délicatesse. J’ai bien aimé les chapitres intermédiaires qui apportent un détail supplémentaire au chapitre précédent ; détails souvent amusants, sans aucun intérêt, complètement décalés qui amènent un sourire aux lèvres.

Ce livre a été très critiqué. Tout le monde attendait monts et merveilles, un ovni, à cause des 10 prix littéraires qu’il a eus. C’est justement pour sa simplicité et sa part de rêve impossible que je l’ai aimé, mais surtout pour l’humour.

Un livre à lire au second degré.

La Martine, le sourire aux lèvres

FOENKINOS David
Folio, 2012 (Gallimard 2009), 210 p.

Rejoignez Azimut sur Facebook en cliquant ici et soyez prévenu de toute nouvelle publication.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s