L’amour dure trois ans

Beigbeder écrit des chroniques incisives dans la revue Lire. J’avais apprécié ‘Premier bilan après l’apocalypse’, parfaitement subjectif et plein de mauvaise foi assumée. Au vu de ce roman, il semble meilleur critique que romancier.
Même si un critique l’a comparé à un ‘Musset fin de siècle’… L’histoire en bref: Marc est quitté par Anne, et il conquiert Alice. C’est tout? Ben oui.
Beaucoup de bons mots. La deuxième partie de cette édition est consacrée au scénario du film.
Extrait:
MARC (en voix off)
Je faisais exprès de marcher lentement pour pouvoir penser à elle plus longtemps.
Il se fait doubler par une très vieille dame qui promène son chien.
LA VIEILLE DAME
Pauvre con!
Musset??
Amitiés galipettes,
Guy.

Rejoignez Azimut sur Facebook en cliquant ici et soyez prévenu de toute nouvelle publication.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s