Des mules et des hommes

Harry Crews (1935-2012) a surtout écrit des romans noirs.
Ici, il raconte son enfance pendant la Grande Dépression. Le sud de la Géorgie est une région misérable. La violence et l’ignorance y font la loi. La magie également, et la solidarité chez des paysans manquant de tout.
Le petit garçon connaîtra la maladie, et souffrira de l’alcoolisme de son père.
Je n’ai pas été totalement convaincu par ce récit misérabiliste, et par le style argotique.

Amitiés deep south,

Guy.

Harry Crews – Folio – 295 p.

Rejoignez Azimut sur Facebook en cliquant ici et soyez prévenu de toute nouvelle publication.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s