Les accusées

Été 1914, Rose et son mari rejoignent les USA à bord de l’Impératrice Alexandra, un paquebot transatlantique, lorsqu’une explosion détruit le bateau. Rose fait partie des 39 passagers d’une chaloupe mise à la mer.
C’est sous forme de journal qu’elle nous raconte son voyage de 21 jours avant d’être sauvée et jugée pour le meurtre de Mr.Hardie, le marin chargé de la chaloupe trop chargée.
21 jours de faim, de soif, de doutes, de questions, de rivalités, d’égoïsme sous couvert de générosité, à la limite de la folie.
« Sublime et dérangeant, «les Accusées » exploite les limites de la morale humaine. »
Plus dérangeant que sublime et c’est ce qui m’a intéressée. Les personnages sont très bien étudiés et décrits. L’histoire est haletante.
Jusqu’où peut aller l’instinct de survie ? De quoi serions-nous capables dans un cas similaire ? Quel personnage est le plus irréprochable ?
Sublime parce que dérangeant ?
En tout cas, lu d’une traite. Une bonne lecture d’été ; vous ne verrez plus la mer de la même couleur.
La Martine
ROGAN Charlotte
Fleuve Noir, 2012, 261 p.

Rejoignez Azimut sur Facebook en cliquant ici et soyez prévenu de toute nouvelle publication.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s