Petit traité de désinvolture

Petites  chroniques par le ‘wanderer’ de la littérature française
Depuis de nombreuses années, l’ami Denis rassemble dans ses petits carnets des réflexions pétries d’humour dans les domaines qui lui tiennent à cœur: les arts, la philosophie, son chat, sa grand-mère, ses voyages, la littérature…
Un des titres:
‘Élucubrations vélomotorisées où il est question du temps et de la vitesse, mais aussi des chats, des tortues et des Chinois’. De quoi s’occuper…

C’est fort bien écrit, et cela me fait penser – allez savoir pourquoi – à la chanson: Il est libre Max, il y en a même qui disent qu’ils l’ont vu voler.

Amitiés colibri,

Guy.

Denis Grozdanovitch – Ed. José Corti – 266 p.

Rejoignez Azimut sur Facebook en cliquant ici et soyez prévenu de toute nouvelle publication.