Millénium 5 – La fille qui rendait coup pour coup

La série continue. Le 6e est en voie d’édition, il existe un projet pour un 7e volume.

Pour rappel, Stieg Larsson avait créé les personnages de Millénium au début des années 2000.
Il est mort avant d’assister au succès mondial des trois premiers épisodes.

J’avais été épaté par le travail de David Lagercranz dans le volume 4.
Son travail de fourmi continue.

Lisbeth Salander est emprisonnée dans le quartier de haute sécurité de la Prison Flodberga à Stockholm. Elle purge une peine de prison suite à son comportement peu conformiste dans le volume 4. Elle y prend la défense de Faria Kasi, originaire du Bangladesh, torturée régulièrement par la vicieuse. Benito (comme Mussolini) Andersson.
À peine libérée, elle rend une visite musclée à la famille musulmane de Faria Kazi.
Entretemps, elle va résoudre, avec l’aide du journaliste Mikaël Blomkvist, une énigme vieille de 25 ans, impliquant deux jumeaux, Leo et Dan, victimes d’expérimentations très peu scientifiques.

Des thèmes très actuels saupoudrent le livre: l’islamisme, les réfugiés, la bioéthique, les fluctuations
de la Bourse. L’auteur ne recule pas devant un certain pédantisme, mais on sent qu’il est bien documenté.

Un très bon moment de lecture, malgré une traduction un peu faiblarde.

Suite au prochain numéro. Mon petit doigt me signale qu’il y sera encore question de gémellité.
Rappelez-vous: Lisbeth a une sœur jumelle.

Amitiés impatientes,

Guy

David Lagercranz

Actes Sud