L’homme inquiet

La dernière enquête du commissaire Kurt Wallander, parue en 2009.
L’homme inquiet, c’est le commissaire âgé de 60 ans, et c’est l’auteur qui à l’époque se savait atteint d’un cancer. Il est mort en 2015.
Les derniers livres de Mankell sont beaucoup teintés par l’angoisse de l’âge et de la maladie, comme Les chaussures italiennes et Les bottes suédoises.

Il enquête ici sur la disparition du beau-père de sa fille Linda, un ancien officier de la marine suédoise, avec qui Wallander avait échangé quelques souvenirs
de la guerre froide. L’enquête se corse quand la femme de l’officier est retrouvée morte…
La qualité du livre ne tient pas tant à l’intrigue qu’à la justesse des rapports de Wallander avec sa fille, son beau-fils, son chien (hé oui), ses collègues.
La rencontre avec son ex-épouse Mona, la visite d’une ancienne fiancée-amie atteinte d’une maladie incurable, tout cela n’est guère réjouissant, mais cela
sonne juste. L’homme inquiet lui-même est menacé par le diabète et la démence.
L’histoire se passe en été, les orages se multiplient dans et autour du commissaire.
Un très beau livre-testament.

Amitiés anxieuses,

Guy.

Henning Mankell
Seuil Policier
551 p.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s