L’empathie

Une nouvelle voix dans le monde du roman noir (ou policier) français.

Au départ, j’ai été attiré par le titre dont voici la définition:
‘Capacité de se mettre intuitivement à la place de son prochain, de ressentir la même chose que lui, de s’identifier à lui.’

Cette capacité est impérative pour tous ceux qui s’occupent de leur prochain.

Anthony et Marion sont officiers dans la ‘brigade du viol’ de la police judiciaire.
Ils auront à contrer celui qui se définit comme Alpha, un psychopathe pur jus.
Encore un, vous exclamez-vous…
Celui-ci a quelque chose de plus dans le raffinement.
Mais surtout, les deux flics seront confrontés à leur passé occulté par leur métier.
Les personnages sont solides (!), l’action laisse le lecteur sonné.
J’ai surtout aimé la description de l’affrontement entre le très pervers et les deux
policiers. Et l’explication scientifique du traitement de la délinquance sexuelle par
castration chimique, que l’on soit d’accord ou pas
Pour ne pas déflorer le sujet, je ne vous en dis pas plus.
Ne lisez pas ce livre dans votre lit et la fenêtre ouverte.
Ce conseil s’applique à l’été prochain, évidemment.

L’auteur est âgé de 40 ans. Il est scénariste et réalisateur.

Amitiés frissonnantes,

Guy  

Antoine Renand                                                                                                                  Pocket – 496 p.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s