Séduction

Une découverte de hasard dans une boutique de livres à prix discount.
En couverture, cette photo célèbre de Freud tenant un cigare de la main droite, la main gauche à la hanche, sapé comme un milord, fixant l’objectif d’un oeil sévère.
Madame Gildiner est psychologue clinicienne et pratique son art à Toronto.

Première phrase: ‘C’est gênant à avouer, j’oublie constamment pourquoi j’ai assassiné mon mari’. Bingo, le lecteur décolle pour une histoire invraisemblable mettant en scène une criminelle et un psychopathe travaillant pour le FBI.
Grand branle-bas dans le monde psychanalytique: le nouveau directeur de l’académie de psychanalyse a promis des révélations fracassantes à propos des découvertes de Sigmund Freud. Ce qui n’est pas du goût de tout le monde, et les cadavres vont s’accumuler.

J’ai pris beaucoup de plaisir à la lecture de ce pastiche de roman policier, les parties les moins passionnantes étant les exposés théoriques sur la première théorie de Freud (la séduction) qu’il abandonna par la suite pour le complexe d’ Oedipe. L’influence des travaux de Darwin sur l’origine de la psychanalyse m’a paru sujette à caution.

Pour ceux qui sont peu ou prou intéressés par les découvertes du docteur viennois,ce livre représente une récréation bienvenue.

Amitiés subconscientes,

Guy.

Catherine Gildiner – JC Lattès

Rejoignez Azimut sur Facebook en cliquant ici et soyez prévenu de toute nouvelle publication.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s