Un mensonge presque parfait

 

Une très amusante histoire d’arnaque se passant dans le milieu psychojudiciaire américain.
David Remler, psychothérapeute avec pignon sur rue à Manhattan, reçoit une nouvelle et ravissante patiente, prénommée Samantha.
Elle lui confie ses difficultés conjugales, et laisse entendre qu’elle pourrait bien assassiner son mari.
David est veuf depuis trois ans, et le charme de la demoiselle ne le laisse pas indifférent.
Une nuit, elle lui téléphone pour lui annoncer qu’elle est passée à l’acte.
Il se précipite, dans la maison sans vie et y trouve le cadavre d’un homme lardé de coups de couteau.
Pas de Samantha à l’horizon, mais deux flics qui s’empressent de l’embarquer.
Deux inspecteurs, de style Dupont et Dupond vont cuisiner notre psy ahuri, qui ne manquera pas d’accumuler les faux pas, faisant de lui un coupable très plausible.
Ses démêlés avec la justice américaine rappellent un peu ceux d’un politicien français qui fit l’actualité il y a un peu plus d’un an.
Tout cela est bien ficelé, et le lecteur en a pour son argent.
Une bonne lecture de vacances, pour ne pas se prendre la tête.

Amitiés garde à vue,

Guy (20/07/2013)

/* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name: »Tableau Normal »; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-priority:99; mso-style-qformat:yes; mso-style-parent: » »; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin-top:0cm; mso-para-margin-right:0cm; mso-para-margin-bottom:10.0pt; mso-para-margin-left:0cm; line-height:115%; mso-pagination:widow-orphan; font-size:11.0pt; font-family: »Calibri », »sans-serif »; mso-ascii-font-family:Calibri; mso-ascii-theme-font:minor-latin; mso-fareast-font-family: »Times New Roman »; mso-fareast-theme-font:minor-fareast; mso-hansi-font-family:Calibri; mso-hansi-theme-font:minor-latin;}

Ah ! Celui-là, oui !!!
Comme quoi, inutile de tartiner les murs et les pages de sang et de tripes pour faire le malin. Il suffit de savoir écrire et d’avoir une imagination normale sans schizophrénie…

L’histoire nous est racontée et menée par David Remler, psychiatre au-dessus de tout soupçon, hyper chevronné, côté, donc excessivement cher. Très au fait des us et coutumes psy, il se fait pourtant avoir par une de ses clientes. Une certaine Samantha qui a des problèmes avec son mari dont elle ne peut se séparer sous peine de perdre la garde de son fils. Donc, elle envisage de le tuer. Que faire quand on est psy ? Surtout ne pas prendre la défense de la belle dame et se renseigner pour savoir comment elle pourrait divorcer en ayant un maximum de chance de garder son enfant. Une nuit, Sam lui téléphone en lui disant qu’elle est passée à l’acte. Dans un cas pareil, un psy ne se précipite pas sur le lieu du crime pour aider sa cliente. C’est pourtant ce que fait David et comme Sam n’est pas là et n’est pas la vraie Sam, épouse légitime du cadavre, voilà notre psy accusé N° 1 faute d’autres suspects. Le procès est magnifique et haletant. Toutes les preuves se retournent contre lui. Et pourtant il a des avocats chevronnés (une belle avocate en particulier) et teigneux à souhait face à l’accusation. Le dernier jour du procès arrive et là, surprise ! (Chuuuutttt !)

Le livre ne s’arrête pas là, David part à la recherche de sa « patiente mystère », seul, évidemment et … lisez-le !

Un polar juridique, psychologique dont je n’ai sauté aucune ligne. Le psy ne fait pas vrai psy mais comme c’est un américain, il faut s’attendre à tout. Et le tout est crédible, se tient, très bien raconté avec quelques notes d’humour (Un psy qui a de l’humour !!!). J’ai joué le jeu et je ne l’ai pas regretté.

Un très bon polar, pas sanguinolent, pas d’autopsie détaillée mais palpitant du début jusqu’à la fin. Ce pourrait être un bon début pour ceux qui n’aiment pas les polars et voudraient s’y mettre.

La Martine ravie

ROUGHAN Howard RP juil.-12
Plon, 2005 (2004), 375 p.

Rejoignez Azimut sur Facebook en cliquant ici et soyez prévenu de toute nouvelle publication.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s