Une illusion Facebook

Sur Facebook, nombreuses sont les personnes qui publient leur production littéraire et artistique, espérant y trouver une forme de reconnaissance.

Moi-même, j’ai pensé, certainement comme beaucoup d’autres, qu’en augmentant le nombre d’ « amis FB », j’augmenterai le nombre de lecteurs de posts publiés sur mon blog et diffusés sur FB, d’autant plus que je ne suis en mesure de maintenir la cadence de production que j’avais il y a encore deux ans.  C’est comme ça qu’en acceptant très largement les demandes d’ « amitiés » que je me suis retrouvé avec 2054 amis FB. À noter tout de même que j’ai perdu 17 « amis » en un mois, soit un ou deux qui partent à chaque fois que je m’insurge contre les fachos et les islamistes.

Assez rapidement, je me suis rendu compte qu’il n’y avait pas une corrélation exacte entre le nombre d’amis FB et le nombre de lecteurs pour chaque article publié sur FB. Tout de même, il y avait une correspondance qui n’était pas nulle, en témoignaient les « like », les réactions sur mon mur et un certain nombre d’échanges sympathiques avec des inconnus. Bref, avec le temps, j’ai eu tendance à imaginer FB comme le principal organe de diffusion de ma production blogueuse et que sans Marc Zuckerberg, je n’étais plus personne.

J’aurais pu en rester là longtemps, d’autant plus que mon profil administrateur sur « le monde » ne me donnait aucune indication sur l’origine des connexions. Toutefois, la semaine dernière, mon profil « administrateur » m’invitait sans équivoque à relier mon blog à Google Analytics. J’ai eu un peu de mal à trouver, mais j’ai fini par y arriver (aujourd’hui, il est de plus en plus difficile de vivre sans compte GMAIL).

C’est en effet un très bel outil qui permet en particulier d’avoir une visibilité sur les articles consultés, sur l’origine informatique des connexions (connexions directes, réseaux sociaux, recherche google…), sur les supports informatiques utilisés par les visiteurs (ordinateur, tablette, téléphone portable) ainsi que sur l’origine géographique (pays, villes) des personnes connectées. Enfin, cette application permet d’avoir une visibilité en direct des connexions.

Il se trouve que j’ai eu 124 connexions hier depuis une dizaine de pays répartis sur plusieurs continents (ça ne m’arrive pas tous les jours) suite à la publication d’un article hier matin. 90 connexions étaient relatives à l’article publié. Sur ces 124 connexions, 2 seulement provenaient de FB dont une, je pense, correspondait au « like » de ma cousine Mathilde que j’embrasse à l’occasion. Rendons à Facebook ce qui appartient à Facebook.

Je précise que je n’ai pas d’action « Google » et que je n’ai rien contre Marc Zuckerberg ni contre Facebook où je continuerai à diffuser mes posts de blog.

Édouard

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s