Sur ma peau

Certains disent ne pas aimer ou ne pas être intéressés par les polars.
Ah bé forcément, si vous commencez par ce genre…..

C’est l’histoire d’une journaliste qui a de gros problèmes ; sa maman ne l’aime pas (elle aussi a de gros problèmes qui viennent de sa mère). Depuis l’âge de 13 ans, Camille se scarifie, picole, couche avec n’importe qui et se drogue plus ou moins. Elle avait réussi à échapper à Wind Gap (Missouri) et à sa mère, mais son rédacteur l’envoie dans cette ville pour faire un scoop sur le meurtre de deux gamines. Pourquoi leur arrache-t-on les dents post mortem ?

Bien évidemment, replongée dans le milieu familial, Camille dépérit et sa demi-sœur (13 ans, justement) n’est guère plus fraîche et facile à vivre.

Le roman avance péniblement entre soûleries, dégueulis et syndrome de Münchhausen par procuration. (????)

Écœurant à vomir.

C’est aussi le premier Flynn. J’avais nettement préféré « les lieux sombres » qui m’avait paru moins torturé. Ou alors, je supportais mieux à l’époque.

La Martine. À suivre…

FLYNN Gillian
Sur ma peau
France loisirs, 2008, (2006), 400 p.

Rejoignez Azimut sur Facebook en cliquant ici et soyez prévenu de toute nouvelle publication.

Une réflexion sur “Sur ma peau

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s