La Dame au petit chien et autres nouvelles

Le Docteur Tchékhov (1860-1904) n’était pas heureux en amour.
Marié avec Olga Knipper en 1901, il n’a que peu habité avec elle, avant de mourir dans une station thermale allemande.
Sa vision des femmes est pessimiste
Dans ces très belles nouvelles, le lecteur rencontre une couturière, la femme d’un pharmacien de province, une mondaine, quelques garces, une femme-chef d’entreprise…
Toutes ont en commun leur mal de vivre.
Les hommes ne sont pas épargnés. Chacun à sa façon souffre du manque de communication.
Même là où l’amour semble patent, la petite faille apparaît.
Les choses ont-elles tellement changé?
Amitiés secouées,
Guy.
Anton Tchékhov – Folio classique – 375 p.

Rejoignez Azimut sur Facebook en cliquant ici et soyez prévenu de toute nouvelle publication.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s