Les vieilles

Si un jour vous tombez sur cette œuvrette, avec en couverture le visage sympathique d’une petite vieille bien propre, passez votre chemin.
On sourit pendant 30 pages, on commence à s’énerver à la page 50, et on est pris de spasmes à la fin du livre, lorsqu’un astéroïde menace de détruire notre planète.

Les vieilles, ce sont les troubles auditifs, les problèmes de dentiers, le téléviseur en panne, les reproches virulents à la famille, la mémoire qui flanche. Au milieu de tout cela, un bellâtre octogénaire s’entraîne pour
le marathon de Londres. Un crapaud parmi les grenouilles. Lamentable.

Même si un jour à Knokke-le-Zoute
Je deviens comme je le redoute
Chanteur pour femmes finissantes
Que je leur chante  » Mi Corazon  »
Avec la voix bandonéante
D’un Argentin de Carcassonne
(Jacques Brel)

Amitiés batraciennes,

Guy

Les vieilles – Pascale Gautier – Folio – 215 p.

Rejoignez Azimut sur Facebook en cliquant ici et soyez prévenu de toute nouvelle publication.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s