Pulsations

Chroniques fourre-tout où l’auteur britannique prend le pouls de sa société.
Les plus jouissives à mon sens: les rencontres dînatoires de 3 couples qui passent à la moulinette les événements politiques et sociaux de leur entourage. C’est drôle et finement observé. Pour le reste, on retrouve des fonds de tiroirs, en attendant ‘Une fille, qui danse’, son dernier livre traduit en français.
Amitiés expectatives,
Guy
Julian Barnes – folio – 329 p.

Rejoignez Azimut sur Facebook en cliquant ici et soyez prévenu de toute nouvelle publication.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s