Le général passe la main

Les lecteurs habituels de « Général Lee » auront certainement noté une forte baisse de régime en 2015. Ce phénomène est, en partie, lié à une évolution professionnelle très chronophage, en particulier au premier semestre 2015, mais elle est aussi l’expression d’un sentiment confus : il y avait quelque chose d’usé, de vieilli dans « général Lee » qui devait évoluer.
« Général Lee », qui se veut une ouverture culturelle globale associant de nombreux contributeurs est un concept compliqué. Plusieurs constats. Tout d’abord, le nombre des contributeurs a été très modeste. Ensuite, pour ce qui concerne l’ouverture culturelle globale, il n’y aura probablement jamais d’articles « bricolage », « équitation » ou « course cycliste ». Enfin, l’intitulé même du blog semble peu parlant. Il repose d’une part sur les épaules d’un général sudiste de la guerre de Sécession dont on ne parle jamais et d’autre part sur celles de « shérif fais-moi peur », une série télé aujourd’hui presque oubliée. Toutes ces raisons m’incitent aujourd’hui à faire évoluer le blog en le recentrant sur le sujet qui me tient le plus à cœur : l’écriture.
À partir du 1er mars, «Général Lee » deviendra « Jet d’encre ». L’ensemble des posts seront conservés. Il y aura seulement quelques évolutions dans les rubriques avec en particulier la distinction entre la rubrique « Écriture » et la rubrique « Édition ».  Un effort sera aussi fait dans les classements des posts par pour appuyer la transversalité des sujets abordés.
Pour moi, le travail le plus important, initié dès aujourd’hui, mais qui ne sera probablement pas terminé le 1er mars, concerne le contenu des posts. En effet, un blog dédié à l’écriture ne peut supporter de trop nombreuses coquilles (orthographe, grammaire, conjugaison, ponctuation…). J’avais beau faire attention, j’avais beau essayer d’effacer l’ancien cancre en orthographe abonné au 0 en dictées, il y en avait toujours. Il m’arrivait fréquemment d’en trouver en relisant de vieux articles. Certains lecteurs m’en parlaient, d’autres non, peut-être parce qu’ils ne les voyaient pas ou parce qu’ils ne voulaient pas me vexer. Bref, j’ai décidé de prendre les choses en main. Dans l’accomplissement de cette tâche, je suis aidé par le logiciel québécois: Antidote. Cette application très efficace que m’a fait découvrir Guy, l’un des grands contributeurs de « Général Lee », était aussi recommandée par un ouvrage sur les méthodes en écriture qui m’a été offert à noël. Il m’a fait en particulier découvrir l’univers merveilleux des tirets, des accents circonflexes et des accents sur les majuscules.
Bref, profitez bien pendant le mois à venir de la cousine Daisy collée à la fameuse voiture des maudits Duke et qui s’éclipsera le 1er mars.
Edouard

Rejoignez Azimut sur Facebook en cliquant ici et soyez prévenu de toute nouvelle publication.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s