Edition et débroussailleuse

Bon, c’est très bien de savoir en quoi consiste le travail d’un éditeur, mais ce n’est pas ça qui va te dire qui sera ton éditeur. Pour le trouver, je ne saurais trop conseiller le guide « comment se faire éditer » de la revue lire avec lequel j’ai travaillé (le guide 2009, mais le 2010 pourrait bientôt sortir).
Au-delà de conseils pratiques et de témoignages d’écrivains et d’éditeurs, ce guide comporte un annuaire d’environ 80 pages recensant l’ensemble des éditeurs français et quelques un situés dans des pays francophones (Suisse, Belgique, Québec).
Pour élaborer une stratégie d’approche des éditeurs, il convient de rechercher ceux qui pourraient vous éditer. En effet, si vous écrivez un livre sur la physique quantique, inutile de l’envoyer à un éditeur spécialisé dans les guides touristiques.
Si comme moi, vous souhaitez faire éditer un « roman », vous trouverez 80 éditeurs de roman, sans compter ceux que le guide qualifie d’ « éditeurs de littérature générale ».
Il conviendra donc de s’interroger sur la particularité de son ouvrage pour y voir un peu plus clair.
Pour ma part, c’est un roman policier. Je retombe à 23 occurrences : chiffre nettement plus raisonnable.
Comment prioriser ? On entre dans la stratégie et c’est maintenant à chacun d’élaborer la sienne. Pour ma part, étant parisien, j’ai séparé les éditeurs parisiens (17) des éditeurs provinciaux (2), étrangers (1) et des éditeurs en ligne (2). À l’intérieur des 17, j’ai commencé par ma maison d’édition « coup de cœur » avant de passer aux grosses maisons d’édition (5) et enfin aux petites (11). En effet, ayant statistiquement 10 fois moins de chance d’être édité par une grosse maison (une chance sur mille) que par une petite (une chance sur cent), autant commencer par les grosses.
Ce classement doit permettre de planifier l’envoi des manuscrits (papier, c’est mieux), mais il conviendra de s’adresser aux maisons de manière personnalisée. À cet effet, chacune dispose d’un site internet.
Ce dont je viens de parler est la méthode officielle de recherche d’un éditeur. N’hésitez pas à activer les réseaux parallèles. Pour cela, parlez de votre projet autour de vous, intéressez-vous à l’univers du livre… Comme partout, et peut-être plus qu’ailleurs, les relations sont essentielles.

Edouard

Rejoignez Azimut sur Facebook en cliquant ici et soyez prévenu de toute nouvelle publication

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s